• Le watusi

    Dans les années 60, les cubains (exilés au moment de la révolution), portoricains et dominicains exportent aux USA, et en particulier à New York, leurs musiques basées sur le mambo, le cha cha cha et la pachanga.

    Ils créent également un nouveau son qu'on baptisera un peu plus tard la salsa.

    Le percussionniste Ray Barretto est de la partie et sort à la fin de l'année 1964 le watusi, qui devient la danse ensoleillée du moment.

    Après le Twist, le Watusi fut la danse la plus populaire des années 60 aux Etats-Unis. C'est indiscutablement une danse cousine du twist, excepté, dans ce cas-ci, les pieds restent planté, les hanches et les bras exécutent un vrillement.

    Le nom de cette danse serait issu de la tribu de Batutsi du Rwanda.

    A la télévision, Batman exécute sa propre version du Watusi, baptisée le Batusi, qui se compose des mouvements à la main accompagnés par secousses rapides des hanches et utilisent les deux premiers doigts de chaque main pour imiter un masque.

    Ces gestes distinctifs de main seront repris plus tard dans le film Pulp Fiction de Quentin Tarantino par John Travolta et Uma Thurman dans la scène devenue culte du concours de danse.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :